Le nom du village a évolué au fil des siècles en passant par Eraume ou Erasme, par Heramen puis Heyromes pour devenir Érôme au XVIIe siècle.

L'histoire d'Érôme remonte à 100 ans avant l'ère chrétienne.
Le village fut, dès le moyen-âge un centre spirituel important.
A la révolution française, Érôme devient la plus peuplée des trois communes (Serves, Érôme, Gervans) qui totalisaient à cette époque environ 2000 habitants dont 900 pour Érôme.

Par Claude Boisse, Servois
Docteur de l'Université (Sorbonne)
Élève diplomé de l'ex VIe section de l'École Pratique des Hautes Études.

Cette monographie parut en 1994 et ses droits ont été cédés à la municipalité d'Érôme.

Le fichier étant volumineux, il est conseillé de faire un clic droit sur le lien puis de choisir "enregistrer sous".

 

La monographie